mercredi 27 janvier 2010

Les vieux prénoms gascons

De nombreux prénoms gascons médiévaux n'étaient en fait que des prénoms basques plus ou moins romanisés, et partagés avec la Castille et la Navarre, preuve supplémentaire des liens ethno-culturels entre la Gascogne et la péninsule ibérique et du substrat basque de ces régions atlanto-pyrénéennes.

L'étude des lignages des familles nobles gasconnes est assez intéressante à ce titre : les Ducs de Gascogne s'appelaient Sanche, Aznar (Aner), Galindo, ... cousins des Rois de Pampelune ou d'Aragon. Sans oublier le prénom de Centulle qui est une latinisation de Sente, vieux prénom basque ...

Exemples de prénoms communs au Moyen-Age : Brasc (belasko), Eneco (Eneco Arista de Bigorre, l'abbé Eneco de Saint-Savin au XIIIème siècle, ...), Garsie (Gassie < Garcia), Semen (le comte d'Astarac Exemenus, Semen Loup, Duc des Gascons, ...), ...

Aujourd'hui encore, de nombreux Gascons par leur patronyme sont les héritiers de cette Histoire :

- Sur Sans (Sancho) : Sans, Sanson, Sansuc, Sansas, Sanchou, Sansamat (Sans-Amat), Sansarricq, Sansguilhem, ...
- Sur Aner (Aznar < asinarius) : Ané, Aney, Daney, ...
- Sur Gassie (Garcia) : Gassies (probable résidu du génitif, -ez en castillan), Gassiot, Gachassin, Gachadoat, ...

NB : Remarquez l'importance des prénoms composés dans la formation de ce qui deviendra les patronymes. C'est là également un trait ibérique : Sans-Arnaut est Sans, fils d'Arnaut. En Espagne, le cas du génitif a été généralisé (-ez, issu du latin -is).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à commenter et à me corriger.